Deuxième chimio

Publié le par kanou

Deuxième chimio

LUNDI 20 OCTOBRE :

Après un bon we en famille, aujourd’hui a été mon deuxième jour de chimio.

Ce coup ci les produits me brulaient au niveau de la poitrine. Notamment quand j’inspirais.

J’ai du faire une sieste cette après midi car j’étais fatiguée et je suis un peu barbouillée mais pour l’instant, ça va encore.

J’étais dans une salle commune, dans un fauteuil, sans télé et sans internet. Du coup, c'est un peu long et ennuyeux !  Mais heureusement j'ai toujours mon crochet qui m'accompagne !

JEUDI 23 OCTOBRE

Je n’ai même pas eu le courage de venir écrire depuis lundi. Trop malade, trop fatiguée, trop mal en point ! 

Mardi : la nuit a été à peu près, si ce n'est que j'ai perturbé Hervé car j'ai parlé dans mon sommeil et j'ai dit que j'en avais marre de souffrir, que c'était trop dur !!!  Le pauvre !!!! 

Par contre le réveil a été dur, j'ai été très malade toute la matinée. En plus il n'avait pas le médicament "EMEND" à la pharmacie et j'ai du attendre le milieu de la matinée pour pouvoir le prendre. J’étais vraiment très mal. Je me concentrais pour ne pas vomir mais je me vidais par le derrière et ça brulait !!! Désolée pour les détails mais j'ai décidé de tout dire, lepire comme le moins pire.

 


Quand j'ai pu enfin prendre le cachet, ça m'a crevé et j'ai dormi 2 h. 
J'ai tenté de me lever une petite heure mais j'étais trop mal et au final j'ai passé la journée au lit.

Moralité : prochaine chimio, bien penser à commander mes cachets à la pharmacie à l'avance !!! 

 

Mercredi : j'ai dormi cette nuit. En saccadé mais j'ai réussi à dormir quand même. Je bois, c'est tout ce que j'arrive à avaler.

À 5H ce matin j'ai repris un EMEND car je me suis réveillée d'un coup avec une grosse envie de vomir. Je suis barbouillée mais surtout sans forces. Je n'ai le courage de rien. Même rester assise devant l'ordi me fatigue.

Le soir, j’ai réussi à manger 2 tartines de fromage.

 

Jeudi : j'ai passé une bonne nuit.
Je me suis levée avec l'impression d'aller mieux, je me suis lavée, habillée.... et j'étais déjà crevée, obligée de me recoucher un moment !!!  

A midi j’ai voulu manger mais ça n’est pas bien passé et depuis je suis nauséeuse et complètement crevée. J’ai encore passé la quasi totalité de ma journée au lit. Je n’ai pas le moral, j’en ai marre.

Je ne peux m’empêcher de penser à toutes les chimio qu’il me reste et à la durée du traitement ! C’est dur !!!

 

Les enfants viennent me faire des câlins dans le lit (surtout célyan) et je sens bien que ça le perturbe. Il ne cesse de dire : « ma pauvre maman, elle est malade ! «  Il m’a aussi demandé combien de temps ça allait durer ! Pour la première chimio, ils étaient à l’école en journée et n’ont pas trop remarqué l’impact. Mais ce coup ci, ils sont à la maison (c'est les vacances) et se rendent compte de l’importance de la maladie, de l’état dans lequel ça me met !!!

On voulait partir en vacances demain mais je suis encore trop mal en point et je n’ai pas le courage de préparer les affaires.

Hervé prend sur lui et gère très bien ! J’ai de la chance de l’avoir même si lui n’a pas vraiment de chance que je lui fasse subir cette épreuve !

C’est dur ! J’ai peur de souffrir encore ! Je me demande quand tout ça va s’arrêter ! J’en ai marre !

 

LUNDI 27 OCTOBRE

Finalement on a réussi à partir en vacances vendredi vers 12H30. J’ai préparé les affaires tout doucement entre jeudi soir et vendredi matin. Hervé a chargé la voiture. Ça a été assez laborieux car tous mouvements me fatiguaient.

Le voyage s’est bien passé. Je me suis reposée. 

Samedi on a été faire quelques courses et se promener en ville mais je marchais tout doucement, je m’essoufflais beaucoup et je fatiguais. L’après midi j’ai fait une sieste et j’ai dessiné un peu.

Dimanche, je suis restée tranquille le matin. L’après midi on a été faire une marche de 4 kms. J’étais bien fatiguée sur la fin mais contente de l’avoir fait

.

 

On ne peut pas dire que j’ai retrouvé la pêche. Je fatigue vite, je m’essouffle vite, même si ça s’améliore progressivement. Physiquement je ne suis pas au top et moralement… c’est plutôt bof !!! Je ne me sens pas au mieux non plus.

J’appréhende beaucoup la suite du traitement. J’ai peur de me sentir de plus en plus mal, de ne plus être capable de rien et de ne pas le supporter moralement.

J’ai pris un RDV chez une naturopathe, j’espère qu’elle pourra m’aider à mieux supporter la suite du traitement.

Je ne peux pas non plus consulter trop de spécialistes car financièrement, ça va devenir dur ! Et oui ! Qui dit "cancer" dit "perte de revenus" ! 

 

VENDREDI 31 OCTOBRE

Retour à la maison. Le voyage s’est bien passé, il faisait très chaud !

On a passé des vacances à marcher ou faire du vélo tous les jours. C’était bon pour ma santé mais c’était fatiguant pour moi.

Cette deuxième chimio m’a bien lessivé ! 

 

Publié dans mon cancer

Commenter cet article

vonnette 23/02/2015 00:11

Ma pauvre, quelles épreuves tu as subi ! Je comprends fort bien que ton moral n'était pas au top,
J'ai passé comme prévu ma mammo, et rien à signaler. En te lisant, je dis égoïstement ouf !
Bizzz

kanou 23/02/2015 21:22

ouf ! je suis bien soulagée pour toi. prends soin de toi